62 Quai
Ch. de Gaulle
69006
Lyon

Église
Saint-Bernard

Maître d’ouvrage
Carré d’or

Lieu
Lyon (69)

Avec
Urban Project
ALEP associés
BASE paysage

Programme
Reconversion d’une église en restaurant, café et centre d’affaires

Surfaces
1350 m2 de bureaux
400 m2 de restaurant et bar
690 m2 d’espace public intérieur

Montant prévisionnel des travaux
4 500 000 € H.T.

Date
En cours

C’est une première à Lyon.

Une église désaffectée et désacralisée va trouver une seconde vie en se transformant en un lieu de vie sociale, d’échange et d’activité économique.

Conçue par l’architecte Tony Desjardins, l’église ne sera jamais achevée, faute de financement : Saint-Bernard est consacrée en août 1866, sans clocher ni parvis. Des désordres structurels observés dès la fin du XIX, nécessitent des périodes de fermeture et des travaux de confortement : liés au percement du tunnel du funiculaire, au mauvais drainage du terrain, au défaut de contrebutement dû à l’absence de clocher. Un arrêté préfectoral daté de 2008 prononce la désaffectation de l’église. Elle sera désacralisée le 8 juin 2016 par le cardinal Barbarin.

L’objectif de la reconversion est d’abord de faire sortir l’église Saint-Bernard de sa confidentialité et de recréer le lien avec le quartier historique de Lyon, par un escalier de liaison et l’aménagement paysager du nouveau parvis. La façade Sud est réouverte pour retrouver l’entrée historique de l’église. Elle donne aussi accès à un restaurant/bar qui s’ouvre sur la terrasse panoramique.

La lumière et le volume étant les qualités principales des lieux, le principe d’aménagement veille à laisser le passage libre majestueux par le centre, d’une hauteur de 17 mètres, et de profiter des grands vitraux restaurés. Les bureaux sur deux niveaux sont placés dans les chapelles latérales, séparés de la nef par un cloisonnement réinterprétant le motif des remplages. Ils sont distribués par une grande coursive sculpturale.

Ce projet s’insère dans le questionnement plus large de la reconversion des lieux de cultes tombés en déshérence. A ce titre, le cas d’étude de l’église Saint-Bernard a été présenté dans le cadre du colloque international « L’avenir des églises » qui s’est tenu à Lyon en 2016.

Crédits images : Pierre Descubes (1)